Fabienne BUTRUILLE-KISVEL Docteur en psychologie clinique
Fabienne BUTRUILLE-KISVEL    Docteur en psychologie clinique

Addictions et dépendances

Une addiction est une conduite qui repose sur une envie irrésistible et répétée, en dépit d’efforts ou de motivation pour s’y soustraire.

Les addictions peuvent être d’origine très variée et peuvent porter sur une multitude de sujets.

Les addictions font partie des sujets traités très efficacement grâce à l’hypnose. En effet, il s’agit de mécanismes inconscients. Très souvent, les personnes souffrant d’addiction savent très bien consciemment qu’elles sont dépendantes et qu’elles perdent leur liberté d’action.

Sevrage tabagique

Un tiers des Français sont fumeurs et 50 % d’entre eux auront un cancer. La cigarette, c’est ni plus ni moins que 4000 substances nocives, toxiques et addictives.

 

Le traitement s’adresse à des personnes qui ont pris la décision d’arrêter de fumer à condition qu’elles manifestent une profonde motivation. Il s’agit de changer un réflexe profondément ancré, un changement de comportement et un changement de vie. Il s’agit de mesurer objectivement tous les bénéfices d’arrêter définitif de la cigarette.

 

Avec une réelle volonté, le taux de réussite d’arrêt du tabac est de plus de 80 %.

 

L’hypnose vise à défaire les liens physiques et psychologiques pour tous les fumeurs, peu ou très fortement dépendants, quelle que soit l’ancienneté de leur tabagisme.

Arrêter le cannabis

Pour rompre avec cette plante qui se révèle plus cancérigène que le tabac, le procédé est calqué sur le sevrage du tabac. Toutefois, il faut avoir présent à l’esprit que le cannabis trouble profondément le comportement des fumeurs ce qui peut fragiliser une décision de sevrage. Un accompagnement très intense est souvent nécessaire.

Désintoxication alcoolique

Les personnes atteintes de maladies alcooliques souffrent d’une dépendance organique à l’ingestion d’alcool. Les cellules du patient, en particulier les cellules cérébrales, réclament leur dose régulière d’alcool.

Chaque alcoolique a un profil différent selon son environnement social, la quantité et la nature de l’alcool ingéré, et surtout sa personnalité. De manière générale, ces personnes utilisent l’alcool comme un traitement ; pour calmer leur timidité, leur fragilité émotionnelle, leur difficulté à affronter les autres et les problèmes de la vie. L’alcool est un faux remède qui ne procure aucun soulagement et une immense culpabilité.

 

La prise en charge de la maladie alcoolique par l’hypnose est centrée sur :

  • L’aspect comportemental
  • L’anxiété
  • L’état dépressif qui accompagne généralement l’alcoolisme.

Addictions aux jeux de hasard

Casino, jeux de grattage, tiercé, poker en ligne et autres jeux d’argent sont une addiction voire souvent une polyaddiction (jouer à plusieurs jeux). Le jeu pathologique peut être considéré ni plus ni moins comme une drogue licite.

L’élément déclencheur de cette addiction est souvent un premier gain qui laisse apparaître un réflexe irrefreiné de jouer. Pour conserver un certain niveau d’adrénaline, le joueur augmente sa dose, cache son addiction et se coupe socialement.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Psychothérapie - Hypnose médicale